La liste des acquisitions tech les plus remarquables de 2024

Chaque année, nous suivons les plus grosses opérations de fusion acquisition (M&A) du secteur de la tech. Dans cet article, nous détaillons les rachats d'entreprises tech les plus remarquables et les plus grosses acquisitions tech, ainsi que les montant de ces opérations de rachat.

Ecrit par Guillaume Prévost, 18 janvier 2024

#actualité
#marché
#acquisition
La liste des acquisitions tech les plus remarquables de 2024

Pour ne rien rater de l'actualité des acquisitions M&A tech :
Inscrivez vous à la Newsletter mensuelle

2024 : une année de reprise pour le M&A ?

Après l'année record de 2021, les opérations de M&A ont repris leur volume historique en 2022 et ont fortement baissé en termes de volume en 2023. En France, l'année 2023 a été remarquable par le nombre d'opérations réalisées, avec plus de 400 startups rachetées, mais sur de plus petits montants.

Le marché M&A a baissé en 2023 - source MergerMarket

Au niveau mondial, on rerouve cette même tendance : le nombre de deals a chuté de 23%, au plus bas depuis 2013 selon Morisson Foerster. Malgré de nouvelles crises venant s'ajouter à celles des années précédentes, 2023 a vu l'inflation ralentir petit à petit, si bien que certains envisagent déjà une reprise des fusions et acquisitions en 2024.

Quoi qu'il arrive, le secteur de la tech semble moins impacté que d'autres par ces baisses : 27% des opérations en 2023 ont eu lieu dans la tech. On a d'ailleurs noté un bon nombre de grosses acquisitions tech en 2023, que vous pouvez retrouver dans notre liste des acquisitions tech les plus remarquables de 2023.

Alors, 2024 sera-t-elle l'anée de la reprise pour l'activité M&A ? Quels sont les plus grosses opérations M&A dans la tech en 2024? Tout au long de l'année, nous complèterons cette liste des plus grosses acquisitions tech de 2024.

Voici la liste les plus grandes acquisitions d'entreprises tech de 2023 à ce jour, dans l'ordre chronologique :

9 Janvier : HP Enterprise acquiert Juniper Networks pour $14Mds

Hewlett Packard Enterprise va racheter Juniper Networks pour 14 milliards de dollars (12,8 milliards d'euros) entièrement en espèce. Juniper Networks commercialise des solutions d'automatisation, sécurité, analyse et d'IA dans le but de simplifier l'opération des réseaux d'entreprise.

Cette acquisition marquerait un changement du portefeuille de HP Enterprise vers des services à plus forte croissance, qui positionne HPE. En effet, l'acquisition de Juniper Networks par HPE devrait doubler le volume d'affaire de cette dernière dans le domaine du réseau.

Acquisition tech : HP Enterprise rachète Juniper Networks

Une fois la transaction finalisée, Rami Rahim, PDG de Juniper, dirigera l'activité réseau HPE combinée, relevant du président et PDG de HPE, Antonio Neri. « L'acquisition de Juniper par HPE représente un point d'inflexion important dans le secteur et va changer la dynamique du marché des réseaux et offrir aux clients et partenaires une nouvelle alternative qui répond à leurs demandes les plus exigeantes », a déclaré Neri.

Selon le Wall Street Journal, le rapprochement de ces deux sociétés traditionnelles d'exploitation réseau, alors qu'elles cherchent à capitaliser sur l'essor de l'intelligence artificielle générative.

10 Janvier : Accenture fait l'acquisition de Navisite

La société de consulting informatique Accenture a annoncé faire l'acquisition de Navisite, un des leaders américains de la transformation digitale.

L'objectif de cette acquisition est de renforcer les capacités d'Accenture dans le domaine de la tranformation digitale, notemment l'infrastructure cloud pour l'IA. En effet, le groupe indique “Avec plus de 400 ingénieurs cloud, qui détiennent plus de 2 000 certifications, Navisite possède une expérience approfondie de plusieurs fournisseurs de cloud, d'applications d'entreprise et de technologies numériques”.

Acquisition de Navisite par Accenture, Janvier 2024

Karthik Narain, directeur général du groupe Accenture Technology, a déclaré : « La plupart des environnements informatiques d'entreprise ne sont pas prêts à répondre aux exigences de l'ère de l'IA. L'ajout de Navisite signifie que nous pouvons aider plus rapidement nos clients à « s'adapter au nouveau » et à se moderniser rapidement tout en fonctionnant efficacement, grâce aux services gérés axés sur l'innovation d'Accenture.

Les termes de cette opération de rachat n'ont pas été divulgués.

16 Janvier : Synopsys rachète Ansys pour $35Mds

L'entreprise Synopsys a annoncé l'acquisition de Ansys, afin de créer un leader dans le domaine des semi-conducteurs.

Il s'agit de l'une des plus grosses acquisitions de ce début d'années 2024 : le rachat de Ansys par Synopsys s'élève à 35 milliards de dollars (~32 milliards d'euros), dont 19 milliards en espèce. Synopsys a annoncé financer cette partie de l'opérations avec une combinaison de sa trésorerie et de financement par dette.

Selon le CEO de Synopsys Sassine Ghazi, l'acquisition devrait répondre à la demande croissante du marché pour le développement d'une offre intégrée capable de proposer la conception, la simulation et l'analyse de semi-conducteurs.

"L'accord est important car il est rare qu'une entreprise d'automatisation de la conception électronique (EDA) acquière une entreprise pour se développer sur le marché plus vaste des logiciels de conception technique", a déclaré l'analyste Pareekh Jain, ajoutant qu'un accord similaire avait eu lieu en 2016 lorsque Siemens a acquis Mentor Graphics.

Toujours dans le marché des semi-conducteurs, Infosys a annoncé l'acquisition de InSemi quelques jours auparavant, pour un montant non divulgué.

29 Janvier : Amazon ABONDONNE l'acquisition de iRobot pour 1,5Md€

N'ayant pas de perspective de succès face aux autorités de régulation de la concurrence de l'Union Européenne, Amazon a définitivement annulé son rachat pour 1,5 milliard d'euros de l'entreprise iRobot, connue pour être la société mère des robots ménagers Roomba.

La signature de l'accord pour ce rachat avait été signée initialement le 4 août 2022, et avait fait face dès septembre de cette même année à des difficultés avec le FTC, l'autorité de la concurrence américaine. Un an et demi plus, tard, alors que ces problèmes étaient passés et que l'acquisition était en passe de se réaliser, c'est en Europe que le blocage a eu lieu.

Selon l'autorité de la concurrence, Amazon a la capacité d'exclure ou de réduire la visibilité des rivaux d'iRobot en les empêchant de vendre leurs produits sur sa place de marché, ou en limitant leur accès à cette dernière. Elle avait jusqu'à mi-février pour mettre en place des mesures corrective mais ne s'est pas exécutée. C'est donc sans surprise, après avoir été informé que le rachat serait pas approuvé par l'UE, que les deux entreprises ont mis fin à leur rapprochement.

Parallèlement au communiqué confirmant l'arrêt des tractations avec Amazon, iRobot s'est également fendu d'un second communiqué de presse, évoquant un vaste plan de restructuration, avec plus de 350 licenciements, soit 31% de ses effectifs. Les actions de iRobot ont chuté d'environ 40% à la suite de cette nouvelle.

Storybee, cabinet de fusion-acquisition spécialisé en entreprises tech

Storybee accompagne la cession des entreprises numériques sur le segment small & mid-cap. Pour tout renseignement, n’hésitez pas à nous contacter !

En savoir plus

Crédit photos : les images proviennent des communiqués de presse relatifs aux marques et entreprises présentées. Photo intro : vectorstock
Découvrez nos derniers articles

Besoin de renseignements ?

Vous pouvez nous contacter au 06 98 49 74 79, ou entrer votre nom et numéro ci-dessous pour qu'on vous rappelle :