Comment choisir le CMS le plus adapté à son site e-commerce en 2022 ?

Avec ce tour d’horizon des principaux CMS e-commerce, nous proposons notre éclairage sur les critères à prendre en compte pour s'assurer de reprendre un site e-commerce efficace et performant selon vos besoins.

Ecrit par Guillaume Prévost, 21 avril 2022

#ecommerce
#guide
Comment choisir le CMS le plus adapté à son site e-commerce en 2022 ?

Vous cherchez quel est le meilleur CMS (Content Management System) pour se lancer dans l'e-commerce ou racheter une boutique en ligne ?

Difficile de choisir parmi les nombreuses offres de CMS spécialisés dans l’e-commerce présents sur le marché.

Le CMS idéal ne sera pas le même pour tout le monde : il faudra choisir le CMS le mieux ajusté à l’activité de la boutique et à vos propres compétences.

Il faudra choisir le CMS le mieux adapté à l'activité et à ses propres compétences.

Les critères principaux et importants qui seront à vérifier avant toute chose sont les suivants :

  • Simplicité d’administration pour un outil accessible à tous.
  • Navigation fluide, intuitive et rapide pour les clients de la boutique en ligne.
  • Optimisation du référencement naturel pour séduire Google et apparaître dans les premiers résultats de recherche.

Découvrez un rapide tour d’horizon et notre éclairage sur les critères à prendre en compte selon vos besoins pour vous assurer de créer ou reprendre un site de vente en ligne efficace et performant.

Au sommaire :

Comment choisir entre une solution e-commerce open source et une solution SaaS ?

Les CMS e-commerce open source

Les solutions CMS open source comme PrestaShop, Adobe Commerce (Magento) ou encore WordPress avec l’extension WooCommerce désignent des technologies pour lesquelles le code source est disponible gratuitement. Les utilisateurs et les développeurs peuvent coopérer pour le modifier et l’améliorer en continu pour proposer des versions de plus en plus performantes.

Il n’y a pas de frais récurrents (sauf pour certains thèmes et plug-in) et il est assez aisé de trouver des développeurs capables de réaliser des sites e-commerce grâce à ces solutions. Il est également possible de commencer seul avec un minimum de connaissances techniques.

Le site développé en open source permet à la personne ou la société qui a commandé son développement de l'utiliser comme bon lui semble. Elle doit s’assurer de l’achat d’un nom de domaine et de l’hébergement sur des serveurs en interne ou chez un hébergeur. Le coût de départ est plutôt raisonnable pour cette solution et le potentiel de développement est illimité.

Le coût de départ avec un CMS e-commerce open source est plutôt raisonnable pour cette solution et le potentiel de développement est illimité

Les coûts de maintenance et de développements supplémentaires nécessiteront des interventions externes et doivent être pris en compte dans le business plan.

Les solutions SaaS

Les solutions SaaS (Software as a Service) comme Shopify ou BigCommerce sont des logiciels développés et hébergés par un fournisseur. Ils sont accessibles sur le web sans téléchargement.

La mise en place de ces boutiques très rapide puisqu’il n’y a pas de développement à faire tout est déjà dans le logiciel. Mettre en ligne un site de e-commerce avec un logiciel SaaS ne nécessite pas de compétence technique et la maintenance est à la charge de l’éditeur du logiciel. Les dernières innovations et fonctionnalités sont disponibles régulièrement sans coût supplémentaire.

On peut également que ce modèle offre davantage de sécurité et de stabilité que la solution open source.

En revanche, on peut reprocher à ce type de solution son coût sur la durée. En développant votre site de e-commerce avec une solution Saas, vous n’êtes pas propriétaire de votre site Internet. Vous payez un coût mensuel qui englobe l’hébergement et la maintenance. Également, si vous avez de fonctionnalités particulières qui ne sont pas proposées avec la solution « standard » il faudra prévoir des développements supplémentaires.

Shopify : une plateforme très simple à prendre en main

Avec Shopify, il est possible de créer une boutique en ligne en quelques jours sans compétence technique particulière.

Il permet d’avoir une solution clé en main et tout en un puisque Shopify intègre le nom de domaine et l’hébergement du site jusqu’au paramétrage du SEO (Search Engine Optimization) ou référencement naturel.

Le gérant de la boutique en ligne bénéficie également d’un interlocuteur unique grâce au service client joignable 24/7 (en anglais).

E-commerce avec Shopify

Shopify : outil SaaS pour l'e-commerce

Du côté expérience utilisateur (UX), le résultat est soigné : l’interface client est claire et rapide, les pages se chargent rapidement et le résultat est design. Du côté administration du site tout est simple et intuitif.

Shopify est un service SaaS (Software as a Service), ce qui signifie que vous payez un abonnement pour un service qui assure la gestion de votre boutique en ligne mais vous n’être pas propriétaire de votre site. Shopify vous facture un abonnement mensuel en fonction des services que vous avez choisi et déduit un pourcentage de votre Chiffre d’Affaires (de 0,5 à 2 % selon le contrat signé).

Pour tester une opportunité de e-commerce c’est une solution rapide et peu chère à mettre en place.

[Découvrir : comment acheter ou reprendre une boutique Shopify existante]

WordPress avec l’extension (ou plug-in) Woocommerce : le plus performant pour l’optimisation du SEO

Contrairement aux autres plateformes de e-commerce qui sont focalisés sur les produits, WordPress est d’abord un CMS de site web de contenu. L'extension Woocommerce ajoute les fonctionnalités nécessaires pour transformer ce CMS en un outil de gestion d'e-commerce.

L’algorithme de Google va analyser les contenus de toutes les pages du site. Il y aura donc davantage d’opportunités d’optimiser les mots clés à travers du contenu pertinent et pas seulement au niveau des pages produits.

Le développement du site est assez simple si l’on est habitué à WordPress et de nombreux thèmes et extensions, gratuits ou payants, sont disponibles pour personnaliser au maximum la boutique en ligne.
L’hébergement n’est pas inclus, il faudra donc prévoir l’achat d’un nom de domaine et l’hébergement en supplément.

Woocommerce, extension Wordpress pour l'e-commerce

Woocommerce : une extension qui adapte Wordpress à l'e-commerce.

La popularité de WordPress et Woocommerce est un atout car toute une communauté active s’est développée autour de cette solution pour s’échanger des astuces et s’entraider.
WordPress avec le plug-in Woocommerce est une solution peu onéreuse, facile à mettre en place mais elle n’est pas conseillée pour les projets très ambitieux et axés uniquement sur le e-commerce.
Les fonctionnalités ne sont certainement pas assez riches et les plug-in développés pour la plupart en open-source peuvent se révéler instables ou peu fiables.

En résumé, cette solution pourra être idéale pour les clients qui veulent développer une activité de e-commerce en parallèle de leur business (boutique physique, blog déjà en place avec WordPress).

[Découvrir : comment acheter ou reprendre une boutique Woocommerce existante]

Adobe Commerce (Magento) : la solution e-commerce puissante et personnalisable

Le CMS e-commerce Magento existe depuis 2008 et a été racheté par Adobe en 2018. Depuis l'année dernière, il est officiellement devenu Adobe Commerce.

C’est la plateforme la plus complète en termes de fonctionnalités, de possibilités de personnalisation et d’extensions. Elle permet de s’adapter aux projets les plus complexes (plusieurs langues, plusieurs devises, plusieurs entités ou marques...).

E-commerce avec Magento Adobe Commerce

Adobe Commerce : solution CMS d'e-commerce

Historiquement, c’est une solution d'e-commerce open source dont l’installation est gratuite. Il faudra donc acquérir un nom de domaine, acheter les extensions et choisir son hébergeur.

Depuis son acquisition par Adobe il y a 4 ans, la solution a été fortement intégrée avec l'écosysteme Cloud de Adobe, qui propose l'utilisation de Adobe Commerce "tout compris" avec un hébergement, un support technique etc.

C’est la plateforme la plus complète en termes de fonctionnalités, de possibilités de personnalisation et d’extensions.

Les possibilités sont très étendues et quasiment infinies mais nécessitent du développement informatique. La complexité de la solution, qui la rend si puissante, ne permet pas une prise en main simple et rapide par un utilisateur n’ayant pas de compétences particulières en développement informatique.

La communauté de développeurs est assez conséquente et il sera donc relativement aisé de trouver une agence web une équipe technique qui mettra en œuvre la solution idéale pour chaque besoin.

Le coût de développement représente donc un investissement financier souvent très important et s’adresse donc à des marques déjà performantes et solides.

En résumé, si le besoin en termes de fonctionnalité ou de personnalisation est très pointu et que les prévisions de ventes sont ambitieuses, c’est le CMS qu’il faudra étudier de près.

[Découvrir : comment acheter ou reprendre une boutique Magento existante]

PrestaShop : la plateforme open source entièrement francophone.

PrestaShop a été développé en France et possède donc une communauté francophone assez grande. Cependant, PrestaShop a été récemment racheté par MBE. L'entreprise italienne pourrait désormais privilégier l'aspect international de la solution.

C’est une plateforme open source : l’installation est gratuite mais il faudra payer pour le développement du site marchand et pour son hébergement sur un serveur. Pour développer les fonctionnalités nécessaires à la création d’un site de e-commerce on pourra compter sur les développeurs francophones qui forment une communauté solide et compétente.

L’avantage d'une communauté de développeurs francophones réside dans la facilité à trouver des développeurs avec qui il sera plus simple communiquer et évitera les malentendus.

PrestaShop utilise une base de données simple et largement utilisée pour gérer les produits : MySQL, ce qui facilite le travail des développeurs et permet de maîtriser les coûts. Cela permettra également de gérer un panel important et étendu de produits.

CMS e-commerce Prestashop

CMS e-commerce PrestaShop

En revanche, la plateforme est multilingue, il sera donc possible de vendre les produits de la boutique en ligne sur le marché international dans la langue et la devise appropriées.

On notera par contre que cet outil n’est pas le meilleur en termes de référencement naturel. Malgré de nombreuses extensions développées spécifiquement pour le SEO.
Ce ne sera donc pas le CMS à privilégier si les canaux d’acquisition payants ou physiques ne sont pas prévus dans le plan marketing.

Ce CMS s’adresse donc aux entreprises qui vendent déjà par d’autres canaux et qui veulent une plateforme de vente digitale complète et performante.

[Découvrir : comment acheter ou reprendre une boutique Prestashop existante]

Drupal : le CMS propice à un fort développement

Drupal est le favori pour les PME de plusieurs millions de chiffre d'affaires et ce n’est pas par hasard. Moins connu du grand public mais plébiscité par les développeurs depuis plus longtemps que WordPress, Drupal est un outil puissant et performant.

CMS e-commerce Drupal

CMS e-commerce Drupal

Comme c’est un logiciel open source, la base et les extensions qui constituent Drupal sont totalement gratuits grâce à ses nombreux utilisateurs, contributeurs et intégrateurs qui améliorent l’outil en continu. Certains thèmes ou plug-in seront payants et il faudra s’acquitter de l’achat d’un nom de domaine et de l’hébergement du site.

Il s’appuie sur une communauté de développeurs très active au niveau mondial. Ce CMS permet d’assembler des modules ou briques et de les assembler pour constituer un site d’e-commerce unique et personnalisé.
Il est également possible de développer des modules pour des besoins particuliers.

Ce CMS est performant en responsive design pour un affichage optimal sur mobile, il permet également un affichage des pages rapide même lors de nombreuses connections simultanées.
Sa flexibilité réside dans une approche originale de la conception du site. En effet, il est possible de gérer les contenus via des entités, regroupant des types de données, qui permettent de se détacher de l’approche « par page » habituellement utilisée.

Ce n’est pas seulement un outil puissant pour mettre en place des sites de e-commerce. Il permet de s’adapter pour devenir un outil de communication corporate, un réseau social d’entreprise, un extranet et bien d’autres choses au gré des besoins de ses utilisateurs.

[Découvrir : comment acheter ou reprendre une boutique Drupal existante]

Conclusion : comparatif des principaux CMS e-commerce

Vous voilà désormais, nous l’espérons, mieux armé pour choisir entre les principaux CMS existants. Il n’existe pas un CMS idéal, mais un CMS en adéquation avec les besoins actuels et futurs de l'entreprise.

En résumé voici les principales caractéristiques, avantages et inconvénients des CMS que nous vous avons présenté.

Principaux CMS Open Source ou SaaS Tarif Les plus Les moins
Shopify SaaS Abonnement mensuel (entre 29-299€/mois) + % CA
  • UX performante
  • Prise en main facile et rapide
  • Solution Clé en main
  • Personnalisations limitées
  • Le site ne vous appartient pas
Wordpress + Woocommerce Open Source Peu cher (gratuit + extensions entre 0-500€, hors coûts hébergement, développement, etc.)
  • SEO performant
  • Forte communauté d’utilisateurs
  • Instabilité des plug-in
  • Pas un vrai site de e-commerce
Adobe Commerce (Magento) Open Source ou SaaS Assez cher (22 000€ à 125 000€ selon CA et panier moyen)
  • Personnalisation et fonctionnalités étendues
  • Complexité
  • Compétences techniques pointues nécessaires
  • Très cher en version SaaS
PrestaShop Open Source Peu cher (gratuit + extensions entre 0-500€, hors coûts hébergement, développement, etc.)
  • Francophone : facilités de communication
  • SEO moins performant
Drupal Open Source Peu cher (gratuit + extensions entre 0-500€, hors coûts hébergement, développement, etc.)
  • Forte modularité
  • UX performante
  • Forte communauté de développeurs
  • Un peu lourd et gourmand en ressources pour l’hébergement

Rendez-vous sur cet article pour en savoir plus combien coûte un site internet.

L'idéal pour prendre un minimum de risque pour se lancer dans l'e-commerce, c'est de reprendre un e-commerce déjà existant. Et pour ça, Storybee est le spécialiste !

Sources :
ecommercemag.fr
Découvrez nos derniers articles

Besoin de renseignements ?

Vous pouvez nous contacter au 06 98 49 74 79, ou entrer votre nom et numéro ci-dessous pour qu'on vous rappelle :