Shopify s'allie à JD.com pour conquérir les vendeurs internationaux

Le processus pour d'intégration en Chine pour les marques occidentales peut prendre jusqu'à un an. JD.com, connu comme le "Amazon de la Chine", permet maintenent d'accélerer les choses pour permettre aux marques sous Shopify d'accéder au plus grand market e-commerce au monde.

Ecrit par Guillaume Prévost, 27 janvier 2022

#ecommerce
#actualité
Shopify s'allie à JD.com pour conquérir les vendeurs internationaux
Deux des géants de l'e-commerce s'unissent. JD a annoncé avec Shopify la création d'un nouveau partenariat stratégique entre les deux entreprises e-commerce.

L'accès au marché e-commerce Chinois facilité pour les sites Shopify

JD a un fort ancrage en Chine grâce à un réseau logistique robuste qui dessert 550 millions de clients chaque année. Ce partenariat avec Shopify va placer JD en compétition directe avec Alibaba, son principal concurrent en Chine, qui possède un réseau tentaculaire de marques à l'international (plus de 35 000 marques comptablisées récemment, et plus de 6000 nouvelles marques les ont rejoint l'année dernière).

Cette nouvelle est donc très importante pour les acteurs occidentaux de l'ecommerce, surtout en B2C, qui souhaitent exporter vers la Chine. Cela va en effet permettre aux marques développées avec Shopify tirer parti d'un processus accéléré pour pouvoir commercialiser leurs produits sur le territoire Chinois.

Stock et livraison Shopify via la logistique JD

Mais JD ne va pas seulement permettre aux marques de vendre en Chine. Ils vont aussi permettre aux marques développées avec Shopify de tirer parti d'une nouvelle fonctionnalité appelée "JD Sourcing" (approvisionnement JD).

Concrètement, cela permet aux vendeurs Shopify de soumettre une demande de produit chez JD. Une fois la disponibilité confirmée, JD va envoyer le stock demandé dans un de ses entrepôts à l'international et permettre de les vendre dans les boutiques Shopify et de les vendre en dropshipping (comme du FBA, mais via JD).

Le partenariat JD-Shopify tombe à pic avec les objectifs du gouvernement Chinois d'augmenter les ventes au détail de 44% entre 2021 et 2025. Cette année, il est prévu que pour la première fois les ventes e-commerce dépassent 50% du total de vente au détail en Chine.

Une alternative à Amzon pour les vendeurs Chinois

De l'autre côté du partenariat, cela permet d'augmenter considérablement le volume de biens Chinois vendus à l'étranger via Shopify.

Jusque-là c'est Amazon qui a dominé le marché des vendeurs e-commerce en Chine, employant une masse de personnes pour convaincre et s'occuper es marchands. Malgrés les vagues de répression récente d'Amazon envers les fausses reviews, le titan Américain reste un canal très attirant grâce à sa position dominante sur le marché

Pour survivre avec les règles de plus en plus strictes des plates-forme, beaucoup de vendeurs Amazon investissent dans un meilleur design de produit et de marque. D'autres se tournent vers les aggrégateurs de marques, aussi appelés Amazon roll-ups.

Cependant, JD promet de "simplifier l'accès et la mise en conformité pour les marques et marchands Chinois qui souhaitent toucher des clients dans les marchés occidentaux" en les aidant à "mettre en place leurs canaux direct-to-consumer avec Shopify", notamment en proposant la livraison à l'international.

JD va aussi utiliser des outils comme la traduction automatique des desctiption de produits pour faciliter aux vendeurs la présentation à leurs clients à l'étranger.

Texte alt

Crédit photo : JD.com

En conclusion, les deux géants de l'e-commerce semblent bien se compléter. Shopify apporte sa diversité de produits et de marques, et JD offre son immense réseau logistique de stockage et transport. C'est une alliance à surveiller dans le monde de l'e-commerce.

expert vente de site internet
Crédits :
JD, Techcrunch
Découvrez nos derniers articles

Besoin de renseignements ?

Vous pouvez nous contacter au 06 98 49 74 79, ou entrer votre nom et numéro ci-dessous pour qu'on vous rappelle :