Les 15 tendances e-commerce 2023 essentielles à ne pas rater

Après plus de 2 ans de croissance très rapide, le commerce en ligne est plus présent que jamais. Quelles sont les tendances de l’e-commerce en 2023 que les marchands doivent anticiper ? Nous faisons un tour d'horizon de la direction que va prendre l'e-commerce en 2023.

Ecrit par Guillaume Prévost, 12 décembre 2022

#ecommerce
#actualité
#marché
Les 15 tendances e-commerce 2023 essentielles à ne pas rater
Sommaire :

Même si les acheteurs sont revenus dans les magasins en 2022, leurs habitudes d’achat en ligne sont maintenant bien ancrées. Les experts prédisent que les ventes au détail du commerce numérique dans le monde vont passer d'environ 5000 milliards à un peu plus de 8000 milliards de dollars d'ici 2026.

L’e-commerce est donc bien parti pour continuer à s’imposer dans les années à venir. Nous explorons ici les tendances e-commerce à ne pas rater pour survivre et s'imposer dans le commerce en ligne.

Intéressé pour vendre ou racheter un site e-commerce ?

Storybee est un des rares spécialistes dans la cession de sites internet, e-commerce et autres ebusiness entreprises digitales.

Voir les sites en vente

A l'approche de la nouvelle année, nous avons analysé les grandes tendances e-commerce pour l'année 2023.

Certaines prédictions des technologies e-commerce 2023 ou des modes dans l'ecommerce en 2023 peuvent ne sont pas encore la norme en France, nous sommes convaincus que c'est la liste des tendances essentielles de l'e-commerce à suivre absolument cette année pour rester compétitif.

Le top 15 des tendances e-commerce 2023

1. Le commerce sur mobile toujours plus important

Le shopping sur mobile est toujours aussi important et en croissance que l’année dernière. C’est maintenant le minimum et non un plus pour les acheteurs. En France, le nombre d’acheteurs utilisant leur mobile ou tablette comme support d’achat a dépassé les 50% en 2021 et ne cesse d’augmenter. Aux Etats-Unis, cette moitié est maintenant largement dépassée.

Tendance e-commerce sur smartphone

Pour tout site e-commerce, il faut donc absolument proposer une expérience d’achat sur mobile au moins aussi bonne que sur ordinateur, car en 2023 l’utilisation du smartphone pour acheter en ligne va continuer d’augmenter.

Si votre boutique en ligne n'est pas encore "responsive"(adapté à l'utilisation sur mobile) ou même "mobile-first" (conçu dès le départ comme une expérience mobile), il est fortement recommandé de s'en occuper en priorité.

Il faudra aussi se préoccuper de la vitesse de chargement de sa boutique en ligne. Plus de la moitié des visiteurs quittent un site si la page met plus de 3 secondes à charger, selon Google Data .

Il existe des outils gratuits pour tester la rapidité du chargement de votre boutique e-commerce, et des technologies comme AMP qui permettent d'accélérer grandement la vitesse de téléchargement de son site internet.

2. Livraison et retours au cœur de l’expérience d’achat

Les clients attendent de plus en plus une expérience simple et rapide, mais attendent aussi une expérience de qualité sur tout le reste, notamment la livraison, les retours, le service client.

93% des clients disent que la transparence est très importante pour leur expérience d’achat générale.

Il est donc essentiel de tenir ses promesses concernant les délais de livraisons annoncés, et d’être aussi transparent que possible sur le statut des livraisons, et sur les problèmes s’il y en a. Sinon, les acheteurs n’auront aucun scrupule à porter la faute sur votre marque.

Tendance e-commerce 2023 expérience livraison

Il existe aussi de nouvelles options de livraison qui se diversifient de plus en plus et chaque client attend que son mode de livraison idéal soit disponible. Le Click & Collect a pris sa place pendant la crise sanitaire et semble rester dans les habitudes de consommation. Appelé BOPIS (Buy Online Pick Up In Store) aux Etats-Unis, cette tendance est là pour rester.

Une gestion des retours simple et fluide est aussi un point de plus en plus attendu par les clients.

97% des acheteurs se disent prêts à commander à nouveau si le retour d’un produit non satisfaisant se fait aussi simplement que l’achat.

Il existe des solutions en e-commerce pour gérer simplement et efficacement les retours produits , il serait donc dommage de s’en priver et de perdre des clients.

3. Plus de flexibilité et d'options de paiement

Comme pour la livraison, la tendance en 2023 est à la diversification des moyens de paiement pour satisfaire la méthode préférée par chaque visiteur.

Par exemple, les paiements via mobile avec des portefeuilles digitaux (Apple Pay, Google Pay) se démocratisent. Accepter les paiements via Paypal est aussi indispensable, avec ses 42% des parts de marché de paiement en ligne, selon Statista en Octobre 2022.

Paiement mobile e-commerce

La flexibilité des modes de paiements est donc un critère qui prend de l’ampleur. En France, selon la FEVAD , 32% des acheteurs ont déjà utilisé le paiement fractionné, et 34% des acheteurs ont déjà utilisé le paiement différé.

Tendance e-commerce 2023 paiement différé

Cette tendance de paiement différé, aussi appelée BNPL (Buy Now Pay Later) est à la hausse. C’est un type de financement intégré qui a fortement gagné en popularité auprès des acheteurs ces dernières années : les clients peuvent acheter des marchandises maintenant et les payer plus tard. Cela est généralement réalisé en divisant le montant de l'achat en plusieurs versements à payer au fil du temps.

Marques de Paiements différés - BNPL (Buy Now Pay Later)

La plupart des commerçants et des plateformes proposent des services de paiement différé sans intérêt, ce qui en fait une option attrayante pour l'achat d'articles de grande valeur. Le marché BNPL était évalué à seulement 120 milliards de dollars en 2021 et devrait plus que quadrupler pour atteindre 576 milliards de dollars d'ici 2026 selon GlobalData .

Attention cependant, ce mode de paiement est aussi décrié car il encourage l’endettement des personnes moins aisées, qui se retrouvent piégées par ce système en achetant des produits hors de leur budget.

Alors que le large éventail d'options de paiement offre plus de choix, de flexibilité et de commodité aux consommateurs, la pléthore d'options ne manquera pas de poser des problèmes aux entreprises car elles doivent trouver des moyens d'intégrer toutes ces nouvelles méthodes de paiement à l’infrastructure de leur boutique en ligne.

4. Le Re-commerce et la consommation éco-responsable

Une des dynamiques grandissantes dans l’e-commerce ces dernières années est le développement des habitudes de consommation écologiques et responsables . Essayer de consommer plus responsable est un objectif pour presque tous les consommateurs qui le peuvent en France.

Cela passe bien entendu par le choix de produits locaux et éthiques . 53% des clients e-commerce en France disent privilégier une consommation locale, 44% disent faire attention à la qualité des produits, et 37% souhaitent contribuer au dynamisme local ( Source : rapport annuel FEVAD 2022 ).

Emballage écologique e-commerce

La consommation éthique se voit aussi dans l’essor du Re-commerce  : la vente de produits de seconde main ou reconditionnés plutôt que neuf. On ne présente plus les plate-formes comme Vinted, LeBonCoin ou BackMarket mais on constate l’apparition de produits reconditionnés vendus sur de petites boutiques en ligne et sur de nombreuses marketplaces e-commerce.

Exemple de tendance Re-commerce : Lululemon Like New

Ces nouvelles sources de produits à vendre peuvent aider les e-commerçants à pallier aux problèmes d’approvisionnement tout en suivant la tendance et la demande des acheteurs pour des produits déjà utilisés.

De nombreuses autres méthodes peuvent aider à aller dans la bonne direction, vers un e-commerce plus durable : proposer de compenser le carbone émis, participer un a programme de consigne ou de renvoi des emballages vides, etc.

"Le succès du e-commerce français repose sur sa capacité d’adaptation face aux évolutions des habitudes de consommation et à l’émergence de nouvelles attentes, notamment en matière de pratiques écoresponsables." – FEVAD, rapport d’activité 2022.

5. Des attentes grandissantes sur le packaging

Les tendances de ces dernières années au niveau de l’emballage en e-commerce se sont accélérées au cours de 2022 et devraient continuer à prendre de l’ampleur en 2023.

Directement liée à la consommation responsable, la première tendance est la demande pour des emballages recyclables et eux aussi produits de manière responsable. Les clients attendent en 2023 moins de déchets dans le packaging des produits qu’ils achètent : des boîtes solides et jolies qui peuvent être utilisées pour d’autres choses, des emballages recyclables ou tout simplement plus petits.

Tendances e-commerce emballage packaging

Quelques exemples d’initiatives : La Poste en France avec la start-up Hipli , Burger King avec ses emballages consignés , ou la petite entreprise Your KAYA et ses boîtes réutilisables.

L’autre grande dynamique est la personnalisation de l’emballage  : petits mots personnalisés, noms, choix des couleurs ou du design, etc. tout cela améliore l'expérience client et facilite la fidélisation.

6. Une personnalisation croissante

La personnalisation de l'interaction client fait désormais partie intégrante de la vente. Cette tendance est devenue un incontournable dans les entreprises digitales car elle contribue à améliorer l'expérience client.

Tendance e-commerce Personalisation

Cependant, il existe de nombreuses façons de tirer parti de la personnalisation. Imaginez intégrer ce concept à la vente multi-canal. On sait déjà que la vente omni-canal crée une multitude d'opportunités pour établir des liens avec les clients. Et si vous pouviez améliorer les bénéfices de chaque contact avec des clients en proposant des interactions personnalisées ? Le résultat ne peut être qu'une fidélisation accrue de la clientèle.

Une telle configuration fonctionne en garantissant que chaque client bénéficie de la même expérience de marque personnalisée quel que soit le canal qu'ils utilisent. Cela garantit également que vous ne fournissez à vos clients que des expériences pertinentes, en éliminant le besoin d'ennuyer vos clients avec des messages non pertinents.

Exemple personalisation clien e-commerce Shein

Un obstacle supplémentaire à la personnalisation sera la disparition proche des cookies tiers qui arrive en 2024 , qui rendra plus difficile l’identification des clients pour personnaliser leur expérience.

7. Le shopping vocal se développe

Le shopping par la voix consiste pour les clients a acheter en décrivant à l'oral le produit qu'ils souhaitent acheter, le plus souvent grâce aux enceintes connectées dans leur maison.

tendance e-commerce 2023 : le shopping par la voix

Contrairement aux achats réalisés en visitant des sites web, les achats par commande vocale peuvent être un peu délicats pour certains. En effet, aucun visuel n'est disponible par ce canal. Les produits populaires achetés par les clients vocaux comprennent surtout des articles ménagers, produits alimentaires et appareils électroniques à faible coût.

Le shopping vocal a explosé aux États-Unis ces deux dernières années et devrait continuer dans les années à venir. Le nombre d'acheteurs vocaux devrait encore augmenter de 55 % en 2022 aux USA. La croissance des achats par la voix s'explique par le lancement de son haut-parleur intelligent, Echo, par le géant de l'e-commerce Amazon.

Graphique installations enceintes connectées aux USA en 2021, par marque

Installation des enceintes connectées aux Etats-Unis en 2021, par marque (Source : Statista)

Ceux qui possèdent des haut-parleurs intelligents ont commencé à faire des achats vocaux dès 2017, et le grand succès de ces objets connectés va booster le nombre d'achats par la voix en 2023.

Les e-commerçants sont encouragés à prendre en compte cette tendance dès maintenant en France pour leur e-commerce car il est probable que la même chose se produise en 2023 et les années à venir.

expert en vente e-business

8. L'essor de la vente omnicanal

Les parcours d'achat commencent souvent ailleurs que sur le site internet d'une entreprise ou d'une marque, et parfois ne se terminent pas sur le site de l'entreprise. En tant qu'e-commerçant, il faut donc être présent sur un maximum de canaux de vente pour maximiser ses revenus.

Et même pour des achats répétés d'une même marque, les clients n’achètent pas toujours tous les produits sur la même plate-forme : Amazon, des magasins de la marque, des boutiques familiales et même directement sur Facebook ou TikTok. Les acheteurs ont tendance à comparer les prix entre différentes marques et plateformes .

46,7% de toutes les recherches en ligne commencent par des marketplaces comme Amazon, Fnac, Etsy, etc. - eMarketer

Près de 75 % des acheteurs en ligne utilisent plusieurs canaux avant d'acheter, et 73 % des consommateurs e-commerce déclarent utiliser différents canaux au cours de leur parcours client.

Tendance 2023 E-commerce omni-canal

Pour les e-commerçants, il faut donc développer dès que possible une stratégie intégrée et cohérente sur l'ensemble des canaux de vente.

La vente omni-canal devrait gagner du terrain dans les entreprises e-commerce qui, pour l'instant, continuent de se détourner de ce modèle commercial. Cette réticence vient du fait que la gestion de la vente omni-canal reste encore assez difficile pour intégrer tous les canaux de manière cohérente.

Les marques qui offrent des expériences d'achat omnicanal efficaces continueront de prospérer en 2023.

9. Shopping vidéo, réseaux sociaux et live shopping

Alors que les vidéos prennent le dessus en terme de média consommée par la masse des internautes, le shopping vidéo entraînera également des changements dans la façon dont les gens recherchent et achètent en ligne.

En termes simples, le shopping vidéo implique l'utilisation de contenu vidéo pour acheter des produits ou services. Les rôles des vidéos dans les achats en ligne sont multiples, couvrants différents points de contact client dans le parcours d'achat.

Les vidéos de produits, par exemple, donnent vie aux produits dans le monde virtuel. Elles fournissent des gros plans et des vues à 360 degrés de vos produits, ainsi que la manière dont vos produits peuvent être utilisés. Cette forme de média, visuellement attrayante, est idéale pour aider les acheteurs à comprendre vos offres et les pousse souvent à prendre des décisions d'achat.

Tendance a se fier aux réseaux sociaux pour les achats en ligne

De nombreux parcours d’achat commencent par la recherche de vidéos sur Youtube, ou sur des réseaux sociaux, pour en savoir plus sur le produit. La présence de contenus créés par des utilisateurs du produit et de recommandations pèse de plus en plus dans les choix d’achat.

85% des gens qui ont regardé une vidéo Youtube dans leur parcours d’achat ont acheté ou prévoient d’acheter à nouveau un produit de cette marque. – Think with Google

La génération Z en particulier est plus influencée par les marques auxquelles elle fait confiance que par les effets de mode. Elle tend à faire confiance aux marques avec qui elle interagit sur les plates-formes qu’elle juge de confiance (Tiktok, Instagram, Snapchat, Spotify, Twitter, …) et utilise ses plateformes comme référence.

97% des Gen Z utilisent les réseaux sociaux comme source d’inspiration pour acheter en ligne.

En 2022, une personne passe environ 100 minutes en moyenne à regarder des vidéos en ligne par jour. TikTok , l'application chinoise de partage de vidéos, compte plus d'un milliard d'utilisateurs actifs par mois, et ce chiffre devrait presque doubler pour atteindre 1,8 milliard d'ici la fin de l'année. Tiktok est même devenu le moteur de recherche privilégié pour les Gen. Z.

[Lire : TikTok développe son offre e-commerce de Live Shopping]

Live shopping sur Tiktok, un tendance de fond pour l'e-commerce

La diffusion en direct, quant à elle, capitalise sur la mentalité de voir maintenant et de vouloir maintenant. Depuis la première apparition sur le marché chinois de Taobao il y a quelques années, il a rapidement gagné en popularité et s'est révélé être un moteur de ventes dans de nombreux cas, comme le Singles Day, l'un des plus grands festivals de shopping en Asie.

En 2023, il faut s'attendre à un accroissement massif de ces tendances de fond en e-commerce et préparer sa stratégie pour être présent en format vidéo et sur les réseaux sociaux et pour la vente via le shopping en direct.

10. L'e-commerce par abonnement

Gagner de nouveaux clients peut s'avérer coûteux et demander beaucoup de temps et d'énergie : l'objectif de toute entreprise est d'arriver à avoir des clients fidèles, qui passent par une relation client qui résiste à l'épreuve du temps.

Les tendances du commerce électronique en 2023 indiquent que le commerce par abonnement devient un type de commerce électronique toujours plus important. Les e-commerçants et les places de marché en ligne stimulent la rétention et les revenus grâce aux modèles d'abonnement. On peut noter par exemple Amazon Prime , ou le nouveau modèle de Décathlon .

Près de 35% des clients qui achètent chaque semaine utilisent des abonnements.

Avec les bons Business Models intégrés dans une stratégie de commerce par abonnement, ces chiffres ne manqueront pas d'augmenter.

Boîtes d'abonnement e-commerce

En effet, les clients continuent d'attendre toujours plus de simplicité et de commodité lors de leurs achats en ligne. Vous avez un produit ou un service que vous préférez et que vous utilisez régulièrement ? Le commerce par abonnement élimine le besoin de commander et gérer le paiement et la livraison manuellement, ce qui rend les achats complètement transparents.

C'est une stratégie qui implique d'adapter son Business Model et ses opérations, mais qui peut se révéler très bénéfique si elle est mise en place car elle fidélise les clients, réduit les coûts d'acquisition et augmente donc les marge. Pensez-y pour 2023 !

[Pour en savoir plus : L'e-commerce par abonnement, un nouveau modèle de business]

11. De plus en plus d'achats à l'étranger

Les fermetures régionales et les politiques de quarantaine découlant de la pandémie ont peut-être restreint les projets de voyage des gens, mais cela ne les empêche certainement pas de faire des achats à l'étranger, bien au contraire.

La pandémie qui dure depuis plusieurs années a d'ailleurs contribué à la popularité croissante de l’e-commerce transfrontalier, car les consommateurs achètent désormais en ligne ce qu'ils ne peuvent pas acheter en physique.

Un rapport post-pandémique a révélé que trois acheteurs en ligne sur quatre (76 %) ont effectué des achats en dehors de leur propre pays en 2021, contre seulement 69 % deux ans plus tôt.

Un autre rapport analyse pourquoi l'e-commerce à l'international est populaire : les trois principales raisons d'acheter à l'étranger sont les prix plus bas, l'accès à des articles non disponibles localement et la découverte de produits nouveaux et intéressants.

Le marché de l’e-commerce à l’étranger devrait continuer d'atteindre de nouveaux sommets en 2023 puisque les obstacles traditionnels aux achats à l'étranger ont été réduits - voire éliminés - grâce aux efforts collectifs des parties prenantes à travers le monde.

Internationalisation e-commercetendance 2023

On peut prendre l'exemple des solutions fintech de pointe qui sont désormais disponibles pour les commerçants numériques pour traiter les paiements transfrontaliers. Un réseau logistique mondial à l'épreuve des pandémies continue de se mettre place et plus important encore, des groupes de consommateurs habitués au numérique sont prêts à dépenser leur argent à travers les zones géographiques du monde sans que les frontières leur pose problème.

Pour les e-commerçants, cela signifie plus de concurrence puisque les clients peuvent se tourner vers d'autres pays, mais aussi plus d'opportunités car les clients du monde entier peuvent être à portée de clic. Et la France à un avantage considérable grâce à son image de qualité à travers le monde.

Pour se préparer à cette tendance qui s'impose en 2023, il faut préparer son site e-commerce et ses fiches produits en plusieurs langues, mais aussi s'équiper de partenaires pour la gestion des paiements et la logistique internationale.

12. Une meilleure sécurité des sites et plates-formes

Les gouvernements et les consommateurs exigent tous une plus grande protection des données personnelles et de la vie privée. Cela n'est pas nouveau mais cette dynamique s'amplifie avec les années et ne pourra pas être ignorée en 2023.

Deux facteurs peuvent l'expliquer : d’une part, la préoccupation croissante quant à la manière dont les sociétés de médias sociaux et les sites internet collectent et utilisent les données, d’autre part parce que le commerce de détail est le secteur le plus ciblé par les cyberattaques depuis 2020.

Le commerce de détail est le secteur le plus ciblé par les cyberattaques depuis 2020.

Pour répondre à cela, les gouvernements du monde entier ont introduit des lois de régulation majeures sur la protection de la vie privée telles que la RGPD (Europe), la PIPL (Chine), la LGPD (Brésil) ou la CCPA (Californie). Ces lois dictent la manière dont les entreprises peuvent collecter, stocker et utiliser les données des utilisateurs, au nom de la sécurité et de la confidentialité en ligne. Et leur application se durcit !

Tendance protection des données e-commerce

L'exemple le plus récent de l'application des lois sur la protection des données est l'amende record de 265 millions d'euros envers Meta (Facebook) pour manquements au respect de la RGPD.

Les consommateurs parlent également de leur sécurité en ligne. Et ils ont massivement déclaré vouloir savoir comment les marques de distribution utilisent leurs données.

Le média Forbes recommande les points suivants pour se protéger :

  • Utiliser des fournisseurs de paiement connus et avec une bonne réputation

  • Suivre les bonnes pratiques en matière de confidentialité et de sécurité des données

  • Utiliser des outils de prévention de la fraude

  • Installer des certifications SSL (pour le HTTPS)

  • S'assurer que votre site est entièrement conforme à la Norme PCI (norme de sécurité de l'industrie des systèmes de paiement)

  • Investir dans un hébergeur de qualité

Les clients sont conscients des raisons pour lesquelles ils devraient protéger leurs données en ligne. Et les vendeurs vont devoir répondre à cette demande en faisant le nécessaire pour donner confiance à leurs clients.

13. Des chatbots pour un service client 24/7

Les attentes des consommateurs en matière de service à la clientèle sont plus élevées que jamais. Les expériences positives et négatives peuvent avoir un impact sur le chiffre d'affaires et la probabilité de fidélisation des clients.

Mais le service client ne doit pas seulement être bon. Il doit également être toujours disponible. Cela est particulièrement vrai pour quand les ventes se font dans d'autres pays, dont les clients se trouvent dans des fuseaux horaires du monde entier. En proposant un support client fiable 24h/24 et 7j/7, les e-commerçants améliorent leurs relations avec les clients. Et, plus important encore, ils peuvent atténuer les frustrations causées par des problèmes qui échappent à leur contrôle.

Chatbot e-commerce

Mais il n'est pas réaliste, surtout pour des petites boutiques, d'avoir une équipe de support client humaine disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, et c'est là qu'un chatbot peut être utile. Un chatbot avec une IA conversationnelle comme Heyday peut fournir un support client à tout moment pour les questions fréquemment posées, en plusieurs langues.

93 % des personnes ont déclaré qu'elles seraient plus patientes face aux retards d'expédition si la marque offrait un excellent service client.

Selon Retail Dive , 93 % des personnes interrogées dans un récent sondage ont déclaré qu'elles seraient plus patientes face aux retards d'expédition si la marque offrait un excellent service client.

Exemple d'un chatbot pour passer commande de Pizza

Cela vaut la peine d'être noté et de faire le nécessaire pour ajouter cela à votre boutique en 2023.


[Pour en savoir plus : Les chatbots au service de l'e-commerce]

14. L’avènement de la réalité augmentée et métavers

On en parlait déjà l’année dernière dans les tendances 2022, la réalité augmentée est de plus en plus présente dans l’ecommerce. Pour certains acheteurs c’est même devenu la norme d’essayer virtuellement des produits avant de les acheter en ligne, grâce à des filtres sur la caméra de leur smartphone.

Le Métavers a continué à se développer et l’écosystème devient petit à petit plus solide. Et les premiers pas pour intégrer l'ecommerce dans le métavers ont déjà été faits.

Tendance e-commerce : Réalité Augmentée et Métavers

Amazon a déjà incorporé des technologies émergentes dans sa marketplace, et son nouvel outil de shopping en réalité augmentée, "Room Decorator", permet de placer des meubles et décoration directement dans votre environnement via votre smartphone. Il est même possible de mettre plusieurs produits différents en même temps.

L'apparition et la démocratisation de ces nouvelles technologies va continuer et changer la manière dont les clients abordent leur achats en ligne.

Même si ce n’est pas (encore ?) la ruée vers le virtuelle que l'entreprise Meta de Mark Zuckerberg espérait, il faudra garder un œil en 2023 aux évolutions et aux opportunités que ces nouvelles innovations peuvent apporter au commerce en ligne.

15. Des crises et une inflation bien présentes

Un article sur les tendances e-commerce de détail en 2023 ne serait pas complet sans aborder ce sujet majeur : il y a eu d'importants bouleversements mondiaux en 2022 qui rendent la tâche difficile aux détaillants du monde entier.

La guerre en Ukraine. Les restes de la pandémie de Covid-19. Des problèmes persistants sur les chaînes d'approvisionnement et de logistique mondiales. Des crises économiques régionales et mondiales. Et les accords commerciaux des nations qui connaissent des changements rapides. Tous ces éléments créent des vents contraires importants pour les e-commerçants.

Crises et inflation changent la direction de l'e-commerce

Mais de leur côté, les acheteurs s'attendent toujours à une expédition rapide et transparente. Et ils veulent des produits durables, des prix équitables et un service client solide comme on l'a vu plus haut.

Les années à venir exigeront que les vendeurs soient flexibles et agiles. Trouvez des moyens de répondre à ces demandes grâce à la technologie, à l'innovation et au suivi des tendances de la vente en ligne : diversifier ses fournisseurs et avoir une chaîne logistique capable de s’adapter sera une des clés du succès.

Par exemple, proposer différentes solutions et facilité de paiement comme celle dont on vient de parler un peu plus haut peut aussi permettre aux clients de réaliser leurs achats dans un contexte d’inflation et de tension des budgets des particuliers comme des entreprises.

Tendances e-commerce 2023 en résumé

Pour résumer, de nombreuses tendances qui étaient déjà citées l'année dernière ont continué et se sont accélérées comme prévu en 2022. Elles devraient continuer de prendre de l'ampleur en 2023.

Des innovations technologiques, marketing et logistiques toutes nouvelles sont aussi en train d'émerger et chacune d'elles a le potentiel de changer totalement la donne et la manière dont nous achetons en ligne et dans l'e-commerce de demain.

A lire aussi :

expert en vente e-business

Intéressé pour vendre ou racheter un site e-commerce ?

Storybee est un des rares spécialistes dans la vente de site internet, e-commerce et autres entreprises digitales.

En savoir plus...


Crédit : FEVAD, Finance Online, The Future of Commerce, Hootsuite, Statista, Forbes

Crédit photos: Unsplash

Découvrez nos derniers articles

Besoin de renseignements ?

Vous pouvez nous contacter au 06 98 49 74 79, ou entrer votre nom et numéro ci-dessous pour qu'on vous rappelle :